I S A A C     A S I M O V



BIBLIOGRAPHIE OEUVRES COMMENTEES

Asimov, Isaac (URSS/USA, 1920-1992)
Pseudonyme utilisé : Paul French)
Récompenses et prix littéraires de Science-fiction décernés à Isaac Asimov :
  • Asimov's Readers' Poll : en 1987 et 1993
  • Ditmar Award : en 1973
  • Hugo Award : en 1963, 1966, 1973, 1977, 1983, 1992 et 1995
  • Locus Poll Award : en 1973, 1975, 1977, 1981, 1983, 1987 et 1995
  • Nebula Award : en 1972, 1976 et 1986
  • Retro Hugo Award : en 1996
  • Skylark Award : en 1967



  • Isaac Asimov est né à Petrovichi, à 100 Km de Smolensk (Russie) le 2 janvier 1920. Il était le fils d'un tailleur et petit-fils d'un commerçant Juif assez aisé.Mais fait déjà étrange pour un futur écrivain de science-fiction, la date réelle de sa naissance est controversée. En effet les archives locales sont inexistantes et il faut de plus tenir compte du décalage entre les calendriers grégorien et julien. De ce fait, il peut être né entre le 14 octobre 1919 et le 2 janvier 1920...
    A l'âge de 3 ans il émigra avec ses parents vers New-York et il devint citoyen américain à l'âge de 9 ans. Son père acheta en 1926 une série de petits magasins qui resemblaient à de petites superrettes avant l'âge et dans lesquels on vendaient aussi bine des cigarettes, des journaux et des timbres que des bonbons et des boissons fraîches à consommer sur place...

    Isaac était l'aîné, mais une soeur et un petit frère naquirent et au lieu de continuer à aider son père dans le magasin, il eut la charge de s'en occuper. Ce qui lui laissa pas mal de temps à consacrer à la lecture. Il était un enfant distant, mais très intelligent et conscient de l'être. Il découvrit naturellement la science-fiction parmi les publications disponibles dans le "candy store" de son père.
    Ses premières lectures furent celles de Science Wonder Stories qui commença à paraître en 1929. A force de lire toutes les publications mises en vente, il lui vint l'envie d'écrire lui aussi et il commença son premier roman à 11 ans dans un cahier d'écolier. Il proposa son premier récit, "Cosmic Corkscrew", achevé en 1938 à John W. Campbell, rédacteur en chef de la revue Astounding Science-Fiction

    Campbell refusa le récit ainsi que les suivants qu'Asimov continua à lui proposer. Mais Asimov adressait les mêmes manuscrits à d'autres revues moins renommées et son ibstination abouti à la publication en mars 1939 de "Marooned off Vesta" dans Amazing. Campbell, quant à lui, accepta enfin "Trends" en juillet 1939 : Asimov avait 19 ans...
    Parallèlement à ses publications, il poursuivait ses études à un rythme élevé et il obtint sa licence en Sciences à 19 ans et demi et son doctorat en Sciences Chimiques en 1948 et obtint par là-même un poste de professeur à l'université de Boston qui justifiait son extraordinaire mémoire et la qualité de son intelligence.

    Les histoires les plus célèbres d'Asimov sont probablement les histoires de Robots et celles-ci lui conférèrent certainement sa réputation d'écrivain. Il rassembla toutes ces nouvelles dans un cycle et une continuité reprenant chacune les fameuses "3 lois de la robotique" :
    1) Un robot ne peut faire de mal à un être humain ni, restant passif, laisser un être humain exposé à un danger
    2) Un robot doit obéir aux ordres donnés par un être humain, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la première loi
    3) Un robot doit protéger son existence, sauf si cette protection est en contradiction avec les deux premières lois.

    Mais le 32ème récit qu'il écrivit en 1941, "Nightfall", situa définitivement Asimov parmi les grands de la science-fiction de l'époque avec Van Vogt, Heinlein et Bradbury. Et surtout le cycle des "Foundations" entamé la même année confirma cette position prépondérante dans le domaine.
    A partir de ce moment ses publications innombrables ne tarirent plus et leur constance dans la qualité et la diversité fit qu'Asimov est probablement le plus grand des auteurs du genre couronné par les plus grands prix littéraires de la science-fiction.

    Asimov déménagea souvent : en mai 1942 il quitta New-York pour un emploi pour la durée de la guerre au Philiadelphia Naval Yard et il loua une chambre meublée dans cette ville jusqu'à son mariage avec Gertrude Blugerman le 26 juillet 1942. Elle lui donna deux enfants, David en 1951 et Robyn Joan en 1955. Ils se séparèrent en 1970 et divorcèrent en 1973.
    En septembre 1945, il retourna à New-York pour être incorporé dans l'armée deux mois plus tard. Il stationna à Camp Lee en Virginie jusqu'à son transfert aux îles Hawaï en mars 1946.
    Il fut démobilisé en septembre de la même année et il s'installa à Brooklyn pour un an. En septembre 1947 il retourna dans le même immeuble que ses parents pour réemménager en juillet 1948 vers un appartement de la première avenue. Mais pas pour longtemps puisqu'en mai 1949 il s'installa à Boston et deux mois plus tard dans la bourgade de Somerville.
    En mai 1951 c'est pour Waltham dans le Massachussetts qu'il déménagea et il y resta cettefois près de 5 ans avant de s'installer jusqu'à la séparation d'avec Gertrude en juillet 1970 à West Newton. Il retourna alors à New-York à l'hôtel Oliver Cromwell et il se remaria avec Janet Opal Jeppson en 1973.
    Finalement il emménagea dans un appartement de prestige sur Central Park en avril 1975 et il y resta jusqu'à sa mort d'insuffisances rénale et cardiaque le 6 avril 1992. Il fut incinéré et ses cendres versées.

    Durant toutes ces pérégrinations, il ne cessa jamais d'écrire - dit-on - huit heures par jour, sept jours sur sept et le total de ses oeuvres avoisinent près de 500 ouvrages dans lesquels la science-fiction ne représente pourtant qu'environ 30%.
    Mais aucun auteur dans ce domaine ne récolta autant de prix littéraires que lui avec entre autres :
    - Un Hugo Award en 1963 pour "Adding science to science fiction" pour ses essais dans le Magazine of Fantasy
      and Science Fiction.
    - Un Hugo Award en 1966 pour la meilleure série de romans de tous les temps pour la série des Foundations
    - Un Hugo et un Nebula Award en 1973 pour le meilleur roman pour "The Gods Themselves"
    - Un Hugo et un Nebula Award en 1977 pour la meilleure nouvelle pour "The Bicentennial Man"
    - Un Hugo Award en 1983 pour le meilleur roman pour "Foundation's Edge"
    - Un Hugo Award en 1992 pour la meilleure nouvelle pour "Gold"




    HOME PAGE       AUTEURS       HAUT DE LA PAGE

    Copyright © Paul Denis
    Mise à jour : 24/11/1998.