A R T H U R   C.   C L A R K E



BIBLIOGRAPHIE OEUVRES (COMMENTEES)

Clarke, Arthur Charles   (Angleterre, 1917 - )
Pseudonymes : Charles Willis - E.G.O'Brien.

Récompenses et prix littéraires de Science-fiction décernés à Arthur C. Clarke :
  • Analog Award : en 1982
  • Balrog Award : en 1980
  • Bradford Washburn Award : en 1977
  • British Science Fiction Award : en 1974
  • Hugo Award : en 1956, 1974, 1980 et 1985
  • International Fantasy Award : en 1952
  • John W. Campbell Memorial Award : en 1974
  • Kalinga Award of UNESCO : en 1961
  • Locus Poll Award : en 1974
  • Nebula Award : en 1973, 1980 et 1985
  • SF Chronicle Award : en 1985





  • Arthur Charles Clarke est né à Minehead en Angleterre le 16 décembre 1917...
    Après une enfance et des études moyennes sans histoires quoique démontrant déjà une intelligence et une imagination débordante, il entra à la Huish's Grammar School de Tauton qui lui dispensa une instruction classique préparatrice à l'université.
    Mais à la sortie de cette école en 1936, il se trouva forcé de travailler et il fut engagé comme commissaire aux comptes du Trésor Royal. Ce qui ne l'empêcha pas, comme membre de l'Association Britannique de SF, de publier quelques nouvelles dans divers fanzines.

    Pendant la guerre, il servit dans la R.A.F. de 1941 à 1946 comme instructeur radar et officier technique dans les atterrissages guidés depuis le sol. C'est à cette époque qu'il gagna son premier prix littéraire dans un concours organisé par la Royal Air Force et qu'il lança dès 1945 un projet de satellite de télécommunications...!
    A la fin de la guerre, Clarke quitta l'administration pour s'installer à Stratford-on-Avon comme écrivain professionnel et il fit publier ses écrits par Fantasy et Astounding.
    En même temps, il repris ses études à l'Université de Londres où il décrocha une licence en physique et mathématiques qui lui permit de devenir rédacteur en chef adjoint de Science Abstracts.

    A partir de 1950, il put vivre uniquement de sa plume et publier ses nouvelles dans les plus grandes revues de SF anglaises et surtout américaines qui étaient beaucoup plus diffusées.
    Entre 1951 et 1954, il publie huit livres qui confirment définitivement sa carrière non seulement d'écrivain de fiction, mais aussi de vulgarisateur scientifique.
    Et l'année 1954 est sans conteste un tournant important dans la vie de Clarke : c'est non seulement la rupture avec Marilyn sa première épouse et la rencontre d'Elizabeth qui resta la compagne de sa vie, mais encore la découverte d'une double passion pour la mer et Ceylan (actuellement le Sri Lanka) où il se fixa définitivement quelques années plus tard.

    Mais ces celle-ci ne l'empêche nullement de continuer à écrire dans les domaines qui lui plaisent et en 1961 et 1962, outre ses romans de SF habituels, il publie également des articles pour la revue Playboy et des photos commerciales de plongées sous-marines.
    Toutefois en 1962, il est victime d'une longue et pénible maladie consécutive à un traumatisme cranien accidentel. En 1963, il est contacté par Stanley Kubrick pour l'élaboration du scénario de ce qui allait devenir cinq ans plus tard, 2001 : A Space Odyssey qui est sans conteste l'oeuvre la plus connue de Clarke.

    Pour la concrétiser, il quitte Ceylan pour l'hôtel Chelsea à New York et le succès est tel qu'il met fin à ses nombreux problèmes avec l'administration fiscale.
    Clarke est demandé partout : il commentera en direct les trois missions Apollo, publiera en 1972 une étude sur le futur que réservent les vingt années à venir et participe à une série de conférences organisées par la Smithsonian Institution...
    En 1973, il décide de ne plus écrire de nouvelles et à part huit exceptions en 25 ans, il se tiendra à cette décision. Deux ans plus tard, il mettra également fin à la publication d'une impressionnante série (plus de 400) d'articles de vulgarisation scientifique publiés dans toutes sortes de revues et périodiques de nombreux pays différents.
    Ce n'est pourtant pas la retraite complète, car il continue d'écrire et principalement les suites de l'Odyssée et la série des Rama, histoire d'un vaisseau gigantesque et non-humain découvert et exploré par une mission scientifique terrienne...



    HOME PAGE       AUTEURS       HAUT DE LA PAGE

    Copyright © Paul Denis
    Mise à jour : 30/12/1998.